Les avocats catalans à l’assaut des failles du droit espagnol

Les avo­cats indé­pen­dan­tistes pro­fitent de la confu­sion pro­vo­quée par le réfé­ren­dum d’autodétermination pour mettre en cause la légi­ti­mi­té de la jus­tice espa­gnole. Entre mili­tants pour­sui­vis pour des motifs contes­tés et images de vio­lences poli­cières multi‐diffusées, tout le sys­tème judi­ciaire espa­gnol est per­tur­bé par la crise.

Autour d’Ada Colau, une majorité divisée

Sur la ques­tion de l’indépendance, la maire de Barcelone s’est tou­jours mon­trée pru­dente, cri­ti­quée de toutes parts. Mais pour les membres de sa majo­ri­té, qui regroupe des “pro” et des “anti”, Ada Colau joue son rôle de média­trice.

Les vilains petits supporters barcelonais

Rivaux sur le ter­rain, le FC Barcelone et l’Espanyol véhi­culent des sen­si­bi­li­tés poli­tiques dif­fé­rentes. Quand le pre­mier sou­tient la cause indé­pen­dan­tiste, son voi­sin pré­fère res­ter neutre. Mais des sup­por­ters des deux camps ont des cas de conscience.

Générations Catalogne. Quand la lutte se transmet en famille

En Catalogne, cannes, bérets et pous­settes se côtoient dans les mani­fes­ta­tions pour l’indépendance. Là où les jeunes s’inspirent du pas­sé poli­tique de leurs aïeuls, les anciens s’engagent grâce à la verve de leurs des­cen­dants. Portrait de ces familles au sang jaune.

L’histoire à l’école catalane : l’opinion est dans la leçon

En Catalogne, des pro­fes­seurs d’histoire sont accu­sés par des asso­cia­tions et des his­to­riens « d’endoctriner » leurs élèves. Face à ces cri­tiques, ils se défendent et vantent un modèle basé sur la liber­té d’opinion.

Tabarnia, la “blague sérieuse” des unionistes

Pour la pre­mière fois, des unio­nistes cata­lans ont déci­dé de répondre par l’humour aux indé­pen­dan­tistes. Leur arme ? Tabarnia, une vaste plai­san­te­rie, reven­di­quant une par­tie de la Catalogne pour moquer les reven­di­ca­tions sépa­ra­tistes.

Catalogne : les médias en première ligne face à la crise

En Catalogne, les médias sont à l’image de la socié­té cata­lane : pola­ri­sés et divi­sés. Journalistes et rédac­tions sont au coeur des ten­sions entre indé­pen­dan­tistes et unio­nistes. Les pres­sions éco­no­miques sur les rédac­tions et les cas d’intimidation des jour­na­listes mal­mènent leur objec­ti­vi­té et la dif­fu­sion d’informations équi­li­brées.

A Vila‐Rodona, l’église qui sanctuarise l’indépendantisme catalan

La paroisse du petit vil­lage de Vila‐Rodona, dans la pro­vince de Tarragone, a accueilli le 1er octobre der­nier le recomp­tage des voix du refe­ren­dum d’autodétermination de la Catalogne. Les habi­tants de la région voient dans l’église un nou­vel appui pour défendre la cause natio­na­liste alors que la situa­tion poli­tique est actuel­le­ment blo­quée.

Catalogne : une crise, deux langues pour l’alimenter

En Catalogne, le cata­lan et le cas­tillan sont les deux langues offi­cielles et uti­li­sées dans la vie sociale. Mais le bilin­guisme est mal­me­né par les ten­sions qui tra­versent la socié­té depuis le réfé­ren­dum sur l’indépendance de la région. Plongée dans une famille bilingue, pour qui des situa­tions jusqu’ici banales deviennent plus déli­cates.

Barcelone à l’assaut des crimes homophobes de Franco

La ville de Barcelone pré­pare une plainte pour dénon­cer les “crimes contre l’humanité” du régime de Franco. Dans le viseur de la maire : les exac­tions com­mises contre les homo­sexuels par les auto­ri­tés fran­quistes. Quarante‐deux ans après la mort du dic­ta­teur, le sujet ne fait pas consen­sus au sein de la classe poli­tique cata­lane en rai­son du pacte d’oubli et des lois d’amnistie.

Immigrés : les indépendantistes catalans à la recherche de nouveaux alliés

Avec un mil­lion et demi d’habitants nés hors d’Espagne sur un total de sept mil­lions, la Catalogne est un car­re­four migra­toire en Europe. Une popu­la­tion que les indé­pen­dan­tistes tentent de séduire à coups de dis­cours pro‐diversité et de pro­messes d’obtention de la natio­na­li­té cata­lane.

Sardane, danser son identité

La sar­dane est une danse tra­di­tion­nelle cata­lane. Pratiquée depuis plus d’un siècle, elle a long­temps été un vec­teur de convic­tions indé­pen­dan­tistes. Tandis que le débat sur la sou­ve­rai­ne­té de la région bat son plein, elle n’est plus un outil de contes­ta­tion mais demeure un mar­queur iden­ti­taire.