Les avocats catalans à l’assaut des failles du droit espagnol

Les avo­cats indé­pen­dan­tistes pro­fitent de la confu­sion pro­vo­quée par le réfé­ren­dum d’autodétermination pour mettre en cause la légi­ti­mi­té de la jus­tice espa­gnole. Entre mili­tants pour­sui­vis pour des motifs contes­tés et images de vio­lences poli­cières multi‐diffusées, tout le sys­tème judi­ciaire espa­gnol est per­tur­bé par la crise.

Autour d’Ada Colau, une majorité divisée

Sur la ques­tion de l’indépendance, la maire de Barcelone s’est tou­jours mon­trée pru­dente, cri­ti­quée de toutes parts. Mais pour les membres de sa majo­ri­té, qui regroupe des “pro” et des “anti”, Ada Colau joue son rôle de média­trice.

L’Église catalane face au schisme indépendantiste

La ques­tion de l’indépendance de la Catalogne divise pro­fon­dé­ment l’Église dans la région. Entre de nom­breux prêtres, par­ti­sans d’une République cata­lane, et l’épiscopat qui défend une Espagne uni­fiée, il semble aujourd’hui dif­fi­cile de récon­ci­lier les deux bords. Societat est par­ti à la ren­contre des acteurs de cette crise.

Gérone : le laboratoire politique de Carles Puigdemont

Avant de deve­nir pré­sident de la Generalitat cata­lane, Carles Puigdemont a été maire de Gérone de 2011 à 2016. Une ville acquise à l’indépendantisme dans laquelle il a tes­té ses idées poli­tiques.

Volonté souverainiste : Majorque dans les pas de la Catalogne

Sur l’île de Majorque dans les Baléares, l’influence cata­lane sème la ziza­nie. Un par­ti poli­tique major­quin a pro­po­sé de suivre l’exemple de la Catalogne après son réfé­ren­dum sur l’indépendance. L’île est désor­mais divi­sée entre la mino­ri­té pro‐indépendantistes et les sou­tiens au gou­ver­ne­ment cen­tral.

A Vila‐Rodona, l’église qui sanctuarise l’indépendantisme catalan

La paroisse du petit vil­lage de Vila‐Rodona, dans la pro­vince de Tarragone, a accueilli le 1er octobre der­nier le recomp­tage des voix du refe­ren­dum d’autodétermination de la Catalogne. Les habi­tants de la région voient dans l’église un nou­vel appui pour défendre la cause natio­na­liste alors que la situa­tion poli­tique est actuel­le­ment blo­quée.

En Catalogne, la lutte armée n’a pas trouvé ses héritiers

En Catalogne, la ten­sion ne cesse de mon­ter entre les indé­pen­dan­tistes et le pou­voir de Madrid. Les vété­rans de la lutte armée observent le rap­port de force mais n’ont pas pré­pa­ré de relève après avoir enter­ré les armes il y a deux décen­nies.

Inés Arrimadas, star des anti‐indépendantistes

Jeune, par­faite com­mu­ni­cante, extrê­me­ment cli­vante, Inés Arrimadas vise sur­tout le pou­voir espa­gnol. La lea­der d’opposition au Parlement cata­lan est l’archétype même de son par­ti.

Miquel Sellarès, le premier policier de Barcelone

Indépendantiste et cata­la­niste, le fon­da­teur des Mossos modernes, la police cata­lane post‐Franco, est un Barcelonais pur‐sang qui vibre au son de l’hymne cata­lan depuis son plus jeune âge. Rencontre avec Miquel Sellarès.

Le ni‐ni de la maire de Barcelone divise le corps électoral catalan

Ada Colau, maire de Barcelone depuis 2015, ne s’est posi­tion­née ni pour ni contre l’indépendance de la Catalogne. A l’heure où tout le monde doit choi­sir son camp, ses élec­teurs ne sont pas en accord face à cette posi­tion tiède.

Carles Puigdemont : le journalisme au cœur, la politique dans l’âme

Avant de se lan­cer en poli­tique et de deve­nir le pré­sident de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont était jour­na­liste. Ses deux car­rières ont été influen­cées par un même désir : défendre la nation cata­lane et encou­ra­ger son indé­pen­dance.