Associations catalanes : forger un peuple

La socié­té cata­lane est mar­quée par son très puis­sant tis­su asso­cia­tif. Lieux de trans­mis­sion d’identité, ces orga­ni­sa­tions citoyennes deviennent une force de mobi­li­sa­tion essen­tielle au mou­ve­ment indé­pen­dan­tiste.

Immigrés : les indépendantistes catalans à la recherche de nouveaux alliés

Avec un mil­lion et demi d’habitants nés hors d’Espagne sur un total de sept mil­lions, la Catalogne est un car­re­four migra­toire en Europe. Une popu­la­tion que les indé­pen­dan­tistes tentent de séduire à coups de dis­cours pro-diversité et de pro­messes d’obtention de la natio­na­li­té cata­lane.

À Majorque : jeunesse et charmante radicalité catalane

Angie, 20 ans, est la porte-parole du groupe cata­lan et indé­pen­dan­tiste Arran, expor­té à Palma de Majorque. Les îles Baléares sont de proches cou­sines de Barcelone. Elles par­tagent une culture, une langue et même cette orga­ni­sa­tion radi­cale et juvé­nile.

L’Esquirol, village le plus indépendantiste de Catalogne

À 90 kilo­mètres au nord de Barcelone, se trouve le bas­tion de l’indépendantisme cata­lan : L’Esquirol. Alors que la région est en pleine crise poli­tique, les 2 200 habi­tants de cette com­mune se battent pour pro­té­ger leur cata­la­ni­té.

Llívia, l’indépendantisme catalan au coeur des montagnes françaises

Cernés par les Pyrénées orien­tales (66), et rat­ta­chés à leur pays par une route inter­na­tio­nale, les quelque 1 400 habi­tants de l’enclave de Llivià vivent au
car­re­four entre la France et l’Espagne. Au coeur des mon­tagnes fran­çaises, les nom­breux indé­pen­dan­tistes de la ville vivent la crise avec pas­sion.

En Catalogne, les immigrés perdus dans leurs identités

Equatoriens, Pakistanais, Honduriens, Marocains ou autres Indiens. En Catalogne, 18 % de la popu­la­tion est d’origine étran­gère. Pourtant, elle n’a repré­sen­té que 6 % des votants au réfé­ren­dum pour l’indépendance, le 1er octobre der­nier. Entre dés­illu­sion et atta­che­ment, ren­contres avec les oubliés de l’identité cata­lane.

La Catalogne du Nord, perdue entre Paris et Barcelone

Alors que la volon­té d’indépendance cata­lane est média­ti­sée dans
le monde entier, la Catalogne fran­çaise vit la crise
par pro­cu­ra­tion. Ses habi­tants reven­diquent leur iden­ti­té régio­nale,
même si elle se limite sou­vent à une valeur sym­bo­lique.