Les vilains petits supporters barcelonais

Rivaux sur le ter­rain, le FC Barcelone et l’Espanyol véhi­culent des sen­si­bi­li­tés poli­tiques dif­fé­rentes. Quand le pre­mier sou­tient la cause indé­pen­dan­tiste, son voi­sin pré­fère res­ter neutre. Mais des sup­por­ters des deux camps ont des cas de conscience.

Catalogne : les médias en première ligne face à la crise

En Catalogne, les médias sont à l’image de la socié­té cata­lane : pola­ri­sés et divi­sés. Journalistes et rédac­tions sont au coeur des ten­sions entre indé­pen­dan­tistes et unio­nistes. Les pres­sions éco­no­miques sur les rédac­tions et les cas d’intimidation des jour­na­listes mal­mènent leur objec­ti­vi­té et la dif­fu­sion d’informations équi­li­brées.

La Catalogne fracturée par ses polices

Mossos, Guardia civil, etc. : deux types de police coha­bitent en Catalogne, l’une répon­dant au pou­voir régio­nal de Barcelone, l’autre au pou­voir cen­tral de Madrid. Et cela divise la socié­té cata­lane. Pour les unio­nistes, les Mossos sont le bras armé de l’indépendantisme cata­lan, tan­dis que les indé­pen­dan­tistes dénoncent les vio­lences de la police de Madrid.

Le « champagne » catalan pétille malgré la crise

Dans la val­lée du Penedès, à une heure de Barcelone, les petits pro­duc­teurs de cava, le « cham­pagne » cata­lan, ne sont pas inquiets pour l’avenir. Indépendance ou non, ils conti­nue­ront d’écouler leurs bulles à l’international. L’instabilité poli­tique en Catalogne inquiète néan­moins les deux colosses du mar­ché.

En Catalogne, des citoyens indépendantistes dans le viseur de la justice

Ils pen­saient s’engager paci­fi­que­ment pour l’indépendance de la Catalogne. Ils se retrouvent devant la jus­tice espa­gnole. Pour les citoyens ordi­naires, ces retom­bées judi­ciaires ont eu l’effet d’un véri­table coup de ton­nerre. Les élus locaux, eux, sont moins sur­pris. Tous mili­tants, ils nous livrent leur récit et évoquent les réper­cus­sions sur leur quo­ti­dien.

Les associations indépendantistes à bout de nerfs

Violences poli­cières, arres­ta­tions, refus de dia­lo­guer… Les asso­cia­tions indé­pen­dan­tistes cata­lanes ne cessent de dénon­cer la « répres­sion »  de Madrid. Entre abat­te­ment et révolte, le monde asso­cia­tif tente de pour­suivre sa bataille.

Barça/Espanyol : une rivalité au-delà du terrain

A Barcelone, coha­bitent depuis plus d’un siècle deux clubs rivaux : le FC Barcelone et le RCD Espanyol Barcelone. Ennemis sur le ter­rain, leur riva­li­té ne se limite pas au sport mais impacte éga­le­ment les sphères poli­tique et sociale.

Pêcheurs catalans contre Madrid, l’histoire d’un « Gambasgate »

À 100 km au sud de la fron­tière fran­çaise, dans le port de la petite ville côtière de Palamós, les vel­léi­tés indé­pen­dan­tistes ont aus­si gagné les pêcheurs de gam­bas. Ils espèrent pro­fi­ter des ten­sions poli­tiques que connaît la Catalogne pour prendre la main sur leur acti­vi­té.

À Salou, les incertitudes sur le tourisme en Catalogne

Les tou­ristes boudent la Catalogne depuis le réfé­ren­dum sur l’indépendance. La sta­tion bal­néaire de Salou, sur la Costa Daurada, est la deuxième des­ti­na­tion de la région, der­rière Barcelone. L’hiver est maus­sade et l’été s’annonce incer­tain.

À la Barceloneta, des habitants excédés par le tourisme de masse

Le quar­tier marin de Barcelone, construit au milieu du XVIIIème siècle, est emblé­ma­tique des bou­le­ver­se­ments cau­sés par le déve­lop­pe­ment du tou­risme. Beuveries, tapage noc­turne, exhi­bi­tion­nisme… la plu­part des habi­tants his­to­riques sont à bout et réclament à la muni­ci­pa­li­té de nou­velles mesures.