La ceinture rouge de Barcelone : un cran à droite

Peuplée par l’émigration inté­rieure, la péri­phé­rie de Barcelone est
majo­ri­tai­re­ment oppo­sée à l’indépendance de la Catalogne. Cette zone, appe­lée
his­to­ri­que­ment “la cein­ture rouge” pour ses choix élec­to­raux mar­qués à gauche,
se tourne désor­mais vers la droite pour résis­ter aux indé­pen­dan­tistes.